Projets et programmes

Le CAFT est une organisation de la société civile locale qui cherche à donner des réponses locales aux attentes et besoins des populations de Thiaroye. Toutes les activités engagées sont d’abord construit à la base et /ou avec des partenaires techniques et financiers nord/sud et sud /sud.

Projet de réinsertion socio économique des jeunes filles et garçons

Ce projet consiste à créer des petites et moyennes entreprises pour 50 jeunes à partir de leur métier par :

  1. la mise en œuvre d’activités de professionnalisation et de perfectionnement avec l’amélioration des postes de travail (machines et tables)
  2. facilitation à la création de nouveaux emplois pour les jeunes filles en formation
  3. la valoriser de la qualification professionnelle pour une insertion sociale
  4. consolider des emplois déjà existants

Ce projet est le prolongement de ce qui se fait au niveau du CAFT dans le domaine de la formation professionnelle pour les jeunes en situation de formation en coupe et couture. La démarche permet l’insertion et la stabilisation des jeunes filles avec 100 % de l’effectif qui vont être placés en stage durant la fin de la première année, pour une durée de 03 mois (stage de professionnalisation et de pré insertion) et à la fin des 3 années de formation :

Les cibles : 50 jeunes filles de 16 et 25 ans déjà identifiées et vivant en famille qui vont bénéficier du programme d’action sont issus de familles habitant des quartiers de Thiaroye. Leur niveau d’étude de base requise est le C M 2 ; Cette tranche d’âge (16 à 25 ans) permettra à la fin du projet que les jeunes filles puissent avoir la maturité de s’insérer dans les unités de production et services.



Projet de cantine scolaire comme contribution à l’amélioration des conditions de travail des enfants par le biais de l’alimentation

La situation des enfants scolarisés est très précaire. Parce qu’en majorité, ils sont issus de familles défavorisées. : Pauvreté, faibles revenus des parents, pères à la retraite, mères ménagères ou sans emploi, chômages des chefs de familles ou sans emploi fixe. Certains enfants sont orphelins ou orphelines sans soutien ni assistance. Ces enfants ont le plus souvent un problème de nourriture et d’alimentation équilibrée. Ils sont confrontés quotidiennement à un problème de survie notoire, c’est pourquoi la direction de notre école pour venir en secours à ces derniers a pensé élaborer ce projet de cantine scolaire.
L’objectif est de permettre à ces enfants de pouvoir bénéficier ne serait ce qu’un petit déjeuner chaque matin. Il est aussi bon de signaler que la plupart de ces enfants ne mangent qu’un seul pauvre repas par jour. Cette situation est favorisée par un manque de moyen des familles d’où un problème de survie.

A-Objectifs:

  1. Participer à la prise en charge alimentaire d’un repas d’un enfant dans le besoin.
  2. Faire une action de solidarité utile pour des nécessiteux
  3. Améliorer les conditions de survie et d’alimentation des enfants du centre en vue de leur permettre d’avoir une éducation de qualité et d’achever leur scolarité.

B - Impact sur l’éducation des enfants

La création de cette cantine aidera les enfants à mieux travailler, d’être plus stables socialement et attentif en classe (un esprit sain dans un corps sain) Elle permettra aux enfants de retrouver le sourire et l’équilibre alimentaire. Ils seront décontractés et s’épanouiront d’avantage. Elle facilitera la compréhension des apprentissages pédagogiques et suivront correctement en classe. Ce sera un moyen de donner plus de chance et d’espoir à ces enfants là. Le taux de réussite augmentera grâce à cet appui alimentaire. Les enfants auront une bonne santé, seront plus motivés et aimeront d’avantage l’école et y resteront.



ALPHABETISATION NUMERIQUE A L’ECOLE « Un enseignant – Un ordinateur »

On constate une inégalité dans l’accès aux TIC au niveau de l’enseignement. Il n’y a pas suffisamment de soutien logistique sur les nouvelles « technologies de l’information et de la communication » qui peuvent être des supports fortement appréciables pour améliorer les modes de gestion en agissant sur :

  1. Le niveau très faible d’utilisation des ordinateurs par les enseignants du primaire et du secondaire.
  2. La capacité des enseignants à se « connecter » au monde
  3. l’amélioration de leur mode de communication et d’enseignements avec les enfants
  4. la facilitation de leur recherche et de leur accès à des informations utiles et fiables

Le présent projet a besoin d’un appui en équipement informatique et en formation afin de contribuer à construire avec tous les segments des écoles privées et publiques de la banlieue, une meilleure intégration du secteur des TIC dans l’enseignement par rapport au nouveau contexte mondial, en mobilisant les compétences, les savoirs endogènes et le volontarisme des enseignants autour des nouvelles technologies de l’information en leur offrant :

  1. une formation orientée sur les compétences et connaissances à mobiliser sur les TIC pour l’éducation
  2. une utilisation adéquate des ressources Internet pour une performance soutenue dans l’éducation


Projet d’information et de communication en milieu scolaire :

Le projet consiste à mettre en place un nouveau programme moderne d’information et de communication en milieu scolaire et familial en vue de faciliter les relations entre parents d’élèves et communauté éducative. Ce programme sera accès sur le développement des télécommunications dans l’espace éducative avec comme partenaire local, le CAFT qui en plus, préside l’amicale des écoles privées de la banlieue dont le nombre est estimé à pas moins de 600 établisements privés.
Le CAFT veut initier ce projet pour travailler au renforcement et à la valorisation des initiatives éducatives, sociales, culturelles et techniques de son groupe scolaire et son association pour une meilleure connectivité du système éducative aux réalités du monde moderne. Des ancrages organisationnels vont rendre efficient le processus d’institutionnalisation de cette démarche à travers la crédibilisation d’activités qui permet d’avoir un impact positif et significatif dans l’éducation des enfants.



Actionnariat : Sociétariat artisanal et agricole modèle en milieu urbain et périurbain

A-Objectifs:

Mettre ensemble des artisans de même secteur, les organiser pour être capable de capter le marché et créer des emplois Venir à bout du mimétisme artisanal et Professionnaliser le métier artisanal avec une bonne administration (comptabilité, management, communication)

B - Activités :

Etat des lieux et (voir quels sont les secteurs à mettre ensemble) artisanat et l’agriculture urbain (étude des dynamiques organisationnelles et les améliorer, montre l’inefficacité de ses dynamiques malgré les fonds englouti, étudier l’opérationnalisation du sociétariat) Mise en place des sociétés artisanales modèles et société artisanales modèle
Capitalisation et diffusion
Cibles : jeunes diplômés et jeunes sans emploi
Offre doit être global et diversifié
Comment proposer à ses jeunes de travailler dans l’artisanat et l’agricole ?



Programme d’accès au crédit des femmes en activités à Thiaroye :

Contribuer au développement économique et solidaire des activités des femmes à travers la mobilisation d’un crédit adapté à leurs attentes et à leurs préoccupations en partenariat avec les IMF et les Banques
Cadre de mise en œuvre :

La stratégie d’intervention pour le CAFT est inscrite dans la logique suivante :

  • Partir des besoins, des initiatives et des compétences des femmes et des jeunes filles en renforçant leurs capacités d’absorption avec maîtrise des crédits
  • Partir des situations organisationnelles existantes afin de les améliorer et de faciliter leur professionnalisation par un suivi formatif de proximité
  • Faciliter la formalisation des initiatives économiques des femmes avec l’appui des projets d’épargne et de crédit individuels et collectifs
  • Faciliter l’appropriation des processus participatifs et solidaires des femmes à travers d’accompagnement de proximité
  • Encourager les échanges croisés entre les organisations de femmes sur les bonnes pratiques en gestion de crédit
  • Influencer les politiques locales sur les questions de la crédibilisation des activités des femmes


Titre de l’initiative : EDUCATION A LA PAIX

L’association CAFT dans le cadre de sa vision et de ses missions par rapport au développement de l’enfance et de la jeunesse a organisé une formation sur la paix avec les partenaires Américain de Play for Peace de Chicago.
Play for Peace est une méthodologie de jeux qui favorisent la paix sein de la communauté, dans les espaces éducatifs, ….Ce concept est né aux Etats-Unis et le responsable du CAFT est le premier partenaire Sénégalais à bénéficier de cette formation pour sa communauté. Vingt(20) mentors composés d’animateurs, d’artistes, d’élèves, sportifs ont pu participer à cette formation qui leurs a permis d’acquérir beaucoup de connaissances en matière de jeux d’animations tournant sur le concept « jouer pour la paix ».
Pour consolider ces acquis, le groupe des mentors a repris les activités au sein de l’école. Ils ont formé à leur tour 15 facilitateurs composés uniquement d’élèves, les répétitions se passaient tous
Les vingt mentors ont reçu leur attestation de formation. Le projet est intitulé « Jouer pour la Paix » avec comme concept nouveau d’éducation verra l’engagement des différents acteurs autour du projet ; moniteurs, enseignants, autorités locales, autorités coutumières et administratives, tous sont motivés pour la réussite du projet sur l’éducation pour la paix.

A-Objectif Global:

Contribuer à l’accroissement de l’intégration de la dimension de la paix dans la vie sociale, économique et politique au Sénégal à partir des initiatives communautaires

B - Objectifs Spécifiques :

Amener les communautés à s’impliquer et à prendre conscience de l’importance de l’éducation à la paix au sein des espaces éducatifs (écoles, centre de formation, centre de loisir, quartiers….)



Projet de renforcement des capacités des jeunes en milieu de lutte comme contribution à la lutte contre la pauvreté dans la banlieue de Dakar

Le projet consiste à générer des situations de la participation effective des bénéficiaires, des populations et la construction d’une citoyenneté vivante y compris à l’intérieur des activités. A cet effet, la démarche qui structure ses actions se fonde à partir d’une méthode de construction de réseaux locaux des écuries de lutte. Ces écuries opérationnelles, sont des espaces d’échanges, d’incubation et de mutualisation des initiatives du projet à travers des programmes: