Qui sommes nous ?


L’association CAFT est née après un constat de manque d’infrastructures de base dans notre zone d’intervention. Elle a pour objectif, l’amélioration des conditions de vie des populations par la lutte contre l’ignorance et la pauvreté. Nous avons pensé mettre en place cette structure pour prendre en charge la problématique de l’éducation et de la formation des enfants et jeunes de notre localité et le renforcement de capacité de la communauté. Car selon nous, l’éducation est à la base de tout développement.


Monsieur Mamadou Saliou Diallo, en sa qualité d’initiateur et fondateur de la dite structure, remercie tous les partenaires de prés ou de loin qui ont permis la réussite de cette noble mission au service des enfants et des jeunes en besoin d’éducation et de formation. Il s’agit des populations locales, des chefs coutumiers, des délégués de quartiers, des Maires des communes polarisantes (Thiaroye Kao, Thiaroye Gare, Yeumbeul sud et yeumbeul nord et Diamaguene Sicap Mbao), de l’Etat, des partenaires d’appui et surtout de tous mes collaborateurs avec qui je partage la vision CAFT et l’exécution des différents programmes.



Résultats CAFT

Depuis sa création en 1988, les activités développées par le CAFT ont donné d’énormes résultats sur le plan économique, environnemental et économique. Le tableau à droit donne un petit résumé sur les résultats de notre association sur plusieurs plans.

Les résultats que l’on peut tirer sont :

  1. La scolarisation de plus de six mille (6000) enfants qui étaient en situation scolaire depuis sa création
  2. L’alphabétisation de plus de mille (1000) femmes qui savent maintenant lire et écrire,
  3. La récupération de plus de 2000 filles et garçons en situation scolaire et de formation
  4. L’implication et l’accompagnement des organisations de base pour une participation crédibles des populations dans le développement local à travers la mobilisation sociale initiée par le CAFT

La lutte contre l’ignorance des bénéficiaires, grâce à une bonne politique de capacitation des acteurs et d’ouverture aux autres ; leur a permis de développer beaucoup d’activités génératrices de revenus qui leur a permis de se prendre en charge et de s’impliquer dans le processus de développement économique du terroir (création de GIE de femmes, création d’association de jeunes, création de coopérative des filles diplômées du centre).

Le CAFT a permis aux populations de mieux prendre en compte le problème de la propreté et de l’hygiène et de la santé par le biais de l’information, de l’éducation et de la communication à travers l’exécution de différents programme de santé, d’éducation et de formation avec et pour les populations.

Les cibles sont les enfants, les jeunes et les femmes en situation scolaire ou en situation de formation.